Dans quoi investir ? Investissement locatif

Où investir à l’étranger dans l’immobilier en 2018 ?

[Mis à jour le 4 avril 2018]

Diversification, prix attractifs, rentabilités élevées… autant de raisons qui motivent à investir à l’étranger dans l’immobilier. Depuis quelques années, investir à l’étranger séduit de plus en plus de Français et ne se limite plus aux seuls retraités souhaitant profiter du soleil.

Vous vous demandez où investir ? La plateforme d’investissement immobilier Immovesting vous offre un petit tour d’horizon des pays dans lesquels les placements immobiliers sont les plus intéressants.

 

1. Espagne

Les biens immobiliers espagnols sont assez peu chers en raison de la chute des prix qu’a connu le pays entre 2008 et 2013 : ils se sont effondrés de près de 30% en moyenne.

Pourtant, l’attractivité de l’Espagne est indéniable : avec plus de 82 millions de touristes en 2017 c’est le deuxième pays le plus visité au monde ! Il paraît donc naturel que l’investissement locatif peut y être très intéressant.

Mais attention, toutes les villes ne se valent pas. Certaines villes peinent encore à se remettre de la crise de 2008. Il est donc recommandé de miser sur les villes incontournables telles que Barcelone ou bien Madrid. D’autres lieux ont le vent en poupe, comme les villes côtières notamment celles de la Costa del Sol, très prisées par les touristes. Un bien immobilier correctement situé dans un de ces emplacements, représente une opportunité intéressante d’investissement.

 

2. Maroc

Le Maroc est devenu en peu de temps une des destinations phares pour les touristes et les retraités. Près de 60.000 français y résident aujourd’hui.

Les biens immobiliers y sont de plus en plus recherchés car les prix défient toute concurrence. Vous pourrez y trouver des biens d’exceptions, dans des villes dynamiques telles que Marrakech ou Casablanca pour une somme très attractive. Ainsi, il est possible d’acheter une villa de luxe sur le bord de mer pour moins de 700.000 euros ou encore des appartements très recherchés par les locaux pour près de 100.000 euros.

Néanmoins, il convient d’être prudent avant d’investir au Maroc car les pièges peuvent être nombreux : prix gonflé pour les étrangers, promoteurs qui ne respectent pas les délais, intermédiaires peu scrupuleux…

 

3. Portugal

Avec 11,4 millions de touristes annuels, le Portugal attire de plus en plus les français de par sa proximité, sa culture, son art de vivre mais surtout grâce à son climat ensoleillé.

La demande de biens immobiliers est de plus en plus forte et ce pour plusieurs raisons. D’une part, les prix de l’immobilier restent assez bon marché et d’autre part, les retraités qui viennent y vivre bénéficient d’une fiscalité avantageuse (exonération d’impôt sur les revenus venant de l’étranger).

Le pays, qui commence à sortir de la crise, est en pleine rénovation (notamment Lisbonne), ce qui permet de trouver des biens immobiliers peu chers et de qualité.

Il faut toutefois être attentif car certains quartiers sont victimes de leurs succès comme Alfama, quartier emblématique de Lisbonne qui connaît une forte hausse des prix.

 

4. Etats-Unis

Les Etats-Unis attirent toujours autant les investisseurs grâce à d’intéressants rendements locatifs, un fort potentiel de plus-values et une fiscalité souvent favorable. Certains investissements peuvent ainsi offrir des rentabilités très impressionnantes, dépassant parfois les deux chiffres.

Il est conseillé de viser les villes américaines qui profitent d’une bonne reprise économique, avec des centres dynamiques. A titre d’exemple la ville de Miami attire aujourd’hui de nombreux investisseurs français grâce à ses nombreux atouts : des prix raisonnables après la correction de la crise des subprimes, un large éventail de loisirs et du beau temps toute l’année. Moins connue des français, la ville voisine d’Orlando offre des perspectives encore plus intéressantes : avec plus de 60 millions de visiteurs par an, Orlando est devenue la ville la plus visitée des Etats-Unis. De plus la ville affiche de bons résultats économiques et les prix de l’immobilier, encore raisonnables, offrent un potentiel de hausse significatif

Toujours est-il qu’il ne faut pas s’y méprendre, investir aux Etats-Unis ne garantit pas forcément un bon investissement, il est fortement recommandé d’étudier correctement le marché et d’éviter les villes saturées.

 

5. Croatie

La Croatie est un pays qui retrouve petit à petit son dynamisme économique avec une croissance de 3,0% en 2016. Cette croissance est notamment liée au secteur du tourisme qui amène chaque année plus de 10 millions de visiteurs. De plus, le gouvernement cherche aujourd’hui à faciliter les investissements étrangers en instaurant par exemple  l’égalité de traitement entre les locaux et les étrangers. Des mesures sont également mises en place pour favoriser le développement des entreprises. Voici, donc, un cocktail dynamique contribuant à faire de la Croatie une destination touristique autant qu’un pays prometteur pour l’investissement immobilier et l’implantation d’entreprises.

 

Si cet article vous a plu, vous serez sûrement curieux de lire notre article sur les raisons d’investir dans l’immobilier ancien.

 

Cet article vous a plu ?

Recevez gratuitement tous nos conseils et actualités sur l'investissement immobilier chaque semaine

Immovesting
Plateforme de crowfunding immobilier. Accédez à des opérations immobilières par le biais du crowdfunding.
Articles similaires
Investir dans un parking : tout ce que vous devez savoir
12 conseils pour un investissement locatif réussi