Investissement locatif

12 conseils pour un investissement locatif réussi

[Mis à jour le 4 avril 2018]


L’investissement locatif figure depuis longtemps parmi les investissements favoris des français ! Malgré une réglementation parfois complexe (encadrement des loyers, augmentation des taxes), vous êtes toujours aussi nombreux à décider de vous tourner vers ce type de placement, et vous avez raison ! En effet, il reste un excellent moyen de se constituer un patrimoine à condition de respecter certaines bonnes pratiques. La plateforme d’investissement immobilier Immovesting 
vous partage ses 12 conseils pour un  investissement locatif réussi !

1- Définissez vos objectifs :

Pour réussir votre investissement, vous devez tout d’abord déterminer vos objectifs principaux. Quel est le but de votre investissement :
– Est-ce pour le transmettre pour vos enfants ?
– Est-ce une résidence secondaire ?
– Est-ce une façon d’alléger vos impôts ?
Il faut également définir le type de location que vous voulez mettre en place :
– Location saisonnière ?
– Location étudiante ?
– Location meublée ?

2- Choisissez un bien qui correspond à vos attentes :

L’agencement du bien ainsi que son état sont des éléments à avoir à l’esprit au moment de l’acquisition, car une fois acheté, ce bien devra être entretenu régulièrement. En effet, la plupart des travaux sont à la charge des propriétaires.

3- Choisissez minutieusement l’emplacement de votre investissement locatif :

Pour réaliser un investissement locatif stratégique, un des points les plus importants est l’emplacement. Il faut se tourner vers une ville attractive regroupant des facteurs tels que le travail, de nombreuses écoles et une bonne réputation. Pour un investissement locatif de petite surface, qui intéresse principalement les étudiants et les jeunes travailleurs, la proximité d’universités ou de transports en commun, sont des critères convaincants. Nous vous invitons également à étudier le potentiel futur de l’emplacement en question, et essayer de se projeter dans 10 ou 20 ans afin d’analyser la variation de la demande.

4- Calculez le loyer optimal :

Le prix du loyer doit être calculé de façon minutieuse car ce dernier aura une forte influence sur le rendement de votre bien ainsi que sur la demande. Pour calculer le prix de la location plusieurs solutions sont envisageables :
– L’appel à un professionnel qui donnera le prix le plus adapté au marché.
– Consulter les rapports sur l’évolution des loyers en France établi par des organismes publics ou privés.
– Etudier l’indice de référence des loyers publié par l’Insee.

5- Considérez le potentiel d’amélioration de la rentabilité du logement :

Etudier le loyer potentiel ainsi que le loyer futur est une étape primordiale de l’investissement. Le loyer potentiel correspond au loyer qui peut être obtenu après peut-être quelques travaux. Le loyer futur correspond à la progression supposée du bien. Après mûre réflexion sur la rentabilité, si celle-ci dépasse les 3-4%, vous pouvez considérer l’investissement comme rentable.

6- Soyez détaché :

Dans le cas où vous ne souhaiteriez pas utiliser ce bien comme logement principal à terme, mettez de côté vos goûts personnels et visez plutôt un logement sobre qui puisse plaire à la majorité.

7- Restez réalistes :

Afin d’effectuer un investissement rentable, assurez-vous de ne pas emprunter pendant plus de 20 ans. Les mensualités doivent également rester cohérentes avec votre capacité de remboursement.

8- Renseignez-vous sur les lois et dispositifs en vigueur :

De nombreuses lois et dispositifs existent et sont à votre disposition pour acheter un bien dans les circonstances les plus optimales. Privilégier un bien qui correspond aux critères de la Loi Scellier ou Pinel vous permettra de maximiser votre investissement.

9- Sélectionnez votre locataire de façon minutieuse :

La sélection de votre locataire est primordiale car tout votre investissement dépend de ce dernier. Il est important d’avoir un locataire qui paye régulièrement son loyer et qui entretien correctement les lieux. Il vous est également conseillé de demander une caution solidaire et d’avoir un locataire qui dispose d’un salaire au moins trois fois supérieur au loyer.

10- Pensez à la gestion locative pour votre investissement locatif :

Au besoin, vous pouvez faire appel à une agence pour la gestion de votre bien. Leurs honoraires sont déductibles de vos revenus fonciers. Ce point est plutôt appréciable car c’est l’agence qui vous déchargera des soucis, des démarches et qui vous permettra d’éviter tout problème de gestion.

11- Adhérez à une garantie locative :

Le risque de non-paiement des loyers est un des risques les plus répandus, c’est pour cela qu’une garantie loyers impayés (GLI) peut s’avérer bien utile … Elle vous permettra de percevoir le versement des loyers en cas d’impayés. De plus, dans le cas d’un logement étudiant, une caution parentale est recommandée.

12- Diversifiez vos investissements :

Enfin, comme pour tout placement, nous vous conseillons de diversifier vos investissements (voir notre classement des investissements les plus rentables)  afin de contrebalancer au maximum les risques liés aux placements immobiliers : loyers impayés, marché, conflits avec le locataire … Ainsi, privilégiez l’achat de plusieurs petites surfaces dans différents emplacements plutôt qu’un seul bien immobilier.

 

Si cet article vous a plu, vous serez sûrement curieux de lire notre article sur pourquoi investir dans l’immobilier ancien est un excellent placement.

 

Cet article vous a plu ?

Recevez gratuitement tous nos conseils et actualités sur l'investissement immobilier chaque semaine

Immovesting
Plateforme de crowfunding immobilier. Accédez à des opérations immobilières par le biais du crowdfunding.
Articles similaires
Investir dans un parking : tout ce que vous devez savoir
Investir dans un local commercial
Pourquoi investir dans un local commercial est un excellent placement ?